MARC  LABOURET

Découvertes 2017

Quelques nouvelles pièces inédites.
  
116 a. LES AMIS DU PROGRES.
 
amis progres
 
Triangle, base 44,5 mm. Maillechort.
A : au centre, une femme debout couverte d’un voile s’appuie sur deux enfants nus : un éphèbe tenant une torche et une fillette jouant de la harpe ; devant, petit faune ou chérubin (?) renversant une corne d’abondance ; à gauche, personnage ailé accroupi entouré de pierre cubique, palette et pinceaux, balustrade (symboles des arts), et dans le fond, forêt et montagnes ; à droite, personnage ailé, aérostat et usine (symboles du progrès technique) ; dans le coin inférieur gauche, feuilles d’olivier, compas et objet non identifié ; dans le coin inférieur droit, feuilles de laurier.
R : inscription gravée en quatre lignes : G O D F / L / LES AMIS DU PROGRES / O DE PARIS..
    
     Merci à G. M., de la loge les Amis du progrès, pour la communication de ce beau bijou, dont l’interprétation générale est plus claire que le symbolisme des détails. On y retrouve la nature et le progrès, les arts traditionnels et l’abondance que le progrès apporte. Les signes maçonniques y sont fort discrets. Il faut toutefois reconnaître l'allégorie de la Franc-maçonnerie dans la femme, surmontée d'une étoile, plus ou moins voilée pour signifier le mystère, et souvent ailée.
 

117 a. LES AMIS FIDELES.

24 mm. Poinçon main. Cuivre.

A : 1814 ; monogramme AF fleuri dans une couronne d’acacia.
R : sur un rayonnement en forme d’étoile à sept pointes, triangle portant 1830, et sur les côtés duquel sont écrits les mots ZELE ASSIDUITE DEVOUEMENT.
 
164 a. CLEMENCE ROYER.
 
 clemence aclemence r
27 mm. Aluminium.
A : R L DROIT HUMAIN N° 792 ; triangle isocèle rectangle rayonnant.
R : composition de symboles autour du niveau, sous une étoile rayonnante.
 
     Peu de jetons sont attribuables à l’obédience mixte du Droit Humain (voir 48). La loge de celui-ci doit son titre distinctif à une femme d’exception, féministe pionnière, traductrice et propagandiste de Darwin. Elle fut une des fondatrices de l’obédience.
     Le revers se retrouve à l’Effort, à Saint-Cloud (daté 1906) et à Vernon.
 

233 a. LA FIDELITE.

fidelite afidelite r

42 mm. Cuivre.
A : FRERE / SERVANT / DE LA R. L. / DE LA / FIDELITE.
R : PRINCIPI CARISSIMO (Au prince très aimé) ; temple rond coiffé d’une coupole, entouré d’un péristyle et dont la façade s’ouvre d’une porte, où conduit un escalier de sept marches et surmontée d’un fronton orné d’un triangle ; le tambour de la coupole est décoré des signes du zodiaque stylisés ; la porte ouverte permet de voir un autel fumant ; exergue : FIDELITATIS FRATERN. / PARIS / MDCCLXXX (identique au 233).

     Pièce rarissime, puisque la loge de la Fidélité employait seulement quinze frères servants. 

 

301 a. LA PARFAITE ESTIME.
 
olympique aolympique r

30 mm. Argent.
A : LOGE OLYMPIQUE DE.LA.PARFAITE ESTIME ; lyre entre deux rameaux d’acacia, le tout rayonnant.
R : une couronne d’acacia entoure les outils du maçon suspendus en trophée : compas, règle, rouleau de papier, niveau, maillet, équerre, truelle ; exergue : RESTAURAVIT 1782.

796 a. MOSTAGANEM, les Trinosophes africains.
 
mostaganem amostaganem r
 
Taille inconnue. Métal inconnu.
A : l’allégorie de la Franc-maçonnerie, ailée, surmontée d’une étoile et portant un flambeau, sort des nuages à gauche pour apporter la lumière à trois personnes en djellaba, dont une à genoux et une femme voilée, sous un palmier ; exergue : AN 5843.
R : attribution gravée : L  des Trinosophes / Africains / O de Mostaganem / (Afrique) / au F Marion / 18e fondateur.
 
     Très intéressante médaille apparue sur internet en 2017, mais pour laquelle nous manquons de précisions. La loge de Mostaganem a vécu de 1844 à 1965. L’image illustre bien l’idéologie colonialiste, qui se voulait progressiste.
 
832 a. ORIENT INCONNU, LES FIDELES D’HIRAM.
melunamelunr

Plaquette rectangulaire. 60 x 46 mm. Argent.
Description : voir photographie.
 
     Nous ignorons encore tout de la loge évoquée ici.