MARC  LABOURET

Mots de la mort

Richesse du vocabulaire...

 Mourir.

Périr, décéder, s’éteindre, perdre la vie, rendre l’âme, succomber, disparaître, expirer, trépasser, défuncter, passer, partir, s’en aller, finir, n’être plus.
Passer de vie à trépas, trouver la mort, rendre le dernier soupir, s’endormir du dernier sommeil, aller au grand repos, partir pour un monde meilleur, faire le grand voyage, le grand saut, la culbute, être feu, être refroidi, descendre dans la tombe, tourner le coin, passer la porte, mettre les voiles.
Tirer sa révérence, tirer le rideau, saluer le public, mettre la clef sous la porte, prendre un aller-simple, rejoindre les verts pâturages, être rappelé à dieu, se rencarder avec le grand barbu, aller dans l’autre monde, verser son obole à Charon, passer sur l’autre rive, pêcher à la ligne dans le Styx, aller ad patres, rencontrer la faucheuse, payer sa dette à la nature, retourner au grand tout, s’en aller par le chemin de tout le monde (biblique), se coucher avec ses pères (biblique).
Crever, calancher, caner, clamser, cramecer, crampecer, claquer, cônir, cronir, crounir, bezarder, camarder, caler, caner, carner, cascader, clapeter, clapoter, corancher, décaniller, décambuter, décamper, déhotter, déménager, quimper, raidir.
Descendre dans la tombe, partir (ou sortir) les pieds devant, prendre l’omnibus à crônis, s’habiller de sapin, enfiler un paletot de sapin, mettre un paletot sans manches, s’habiller de quatre planches, être dans la boîte à dominos, retourner à la terre, se retrouver six pieds sous terre, faire une bosse au cimetière, habiter boulevard des allongés, loger dans le champ de navets, aller chez les taupes, nourrir les asticots, jouer aux osselets, bouffer les pissenlits par la racine, manger les salades par le trognon, dépoter les géraniums, dégonfler sa vessie, n’avoir plus mal aux dents, oublier de respirer, faire couic.
Boire le bouillon, avaler ou rendre le goujon, sa clé, sa bûche, sa canne, sa cartouche, sa chiffe, sa chique, sa cuiller, sa fourchette, sa gaffe, sa langue, ses baguettes, ses billes, son acte ou son bulletin de naissance, son billet de logement, son cordon. Casser sa pipe, sa canne, etc. Rentrer les pouces. Ramasser la pelle, lâcher la perche, la rampe, passer la rampe, rester sur le tapis, rester sur le flanc. Delta charlie delta.
Epouser ou baiser la camarde ou la faucheuse ;
laisser sa barbaque, sa carcasse, ses guêtres, ses os, aérer ses tripes ;
cracher son âme, passer l’arme à gauche, remiser son fiacre (vieilli), faire ses bagages, déboucler sa valise, faire sa malle ou sa valoche ou son paquet, graisser ses bottes, fermer son pébroque, fermer son vasistas, renverser sa marmite, aller au frigo ;
éteindre sa bougie, son gaz, sa veilleuse, souffler la chandelle, sa calbombe, sa veilleuse, son falot, décoller ou dévisser le billard, dévisser la boussole, aléser son cylindre, démonter son choubersky (vieilli), casser le ressort, couper le courant, crever son pneu, déboulonner sa colonne ;
déchirer son tablier, déposer ou avaler son bilan, déposer son mandat, remercier son boucher, son boulanger, son buraliste, être à l’abri du besoin, perdre son savoir-vivre.
Défiler la parade, frapper au monument.
Passer à l’orient éternel.

Imprimer E-mail